← Retour à l'aperçu des actualités

Site Surveys: une bonne planification est le b.a.-ba

Lors d’une installation initiale, d’une extension ou d’un déploiement à vaste échelle, l’emplacement des points d’accès joue un rôle déterminant dans la performance et la couverture maximale d’un réseau Wi-Fi. Pour identifier l’emplacement optimal, nous procédons sur le terrain à un diagnostic approfondi que l’on nomme «Site Survey». Dans cet entretien, Armin Walt, ingénieur système chez onway (Suisse) ag, nous explique en quoi consiste une telle étude.

Armin, quand on met en place un réseau Wi-Fi, on n’envisage pas forcément l’éventualité que la connectivité puisse ne pas être optimale en tous points de son site. Beaucoup de gens imaginent qu’il suffit de placer un ou plusieurs points d’accès pour assurer une communication sans fil. Où et quand est-il sensé d’effectuer une Site Survey?

Armin Walt: Réaliser une Site Survey est chose sensée quand on destine son réseau Wi-Fi à un usage professionnel et que l’on ne connaît pas avec certitude l’emplacement optimal pour les points d’accès ni les éventuels obstacles que pourraient constituer les bâtiments à la qualité de réception. Nous recommandons un relevé systématique dans les ateliers de production, les entrepôts à hauts rayonnages, les halles d’usine et les vastes espaces comme les galeries, les salons d’exposition et les musées. 
Réaliser une Site Survey est aussi impératif dans les bâtiments anciens, sachant que les matériaux de construction utilisés auparavant altèrent très diversement les ondes radio et peuvent donc compromettre fortement la performance du Wi-Fi. Dans les bâtiments de facture plus récente, il y a seulement besoin d’une mesure de référence pour déterminer le niveau d’imperméabilité des murs. Pour les ouvrages de construction identique, une simple mesure suffit. Les chambres d’hôpital, par exemple, sont en général toutes pareilles: on peut donc ici se contenter de mesurer une seule aile ou un seul étage.
Mais l’essentiel, pour les gros projets, c’est de toujours effectuer comme nous le faisons une visite sur site AVANT d’établir le devis.

Après la visite du site, les instruments de mesure sont placés et des mesures détaillées sont prises.

Qu’est-ce qui compte le plus quand tu planifies une Site Survey pour un client?

Un point particulièrement important, à nos yeux, c’est de connaître précisément les attentes du client envers son réseau Wi-Fi.  Pour une simple couverture, il nous suffit de mettre l’accent sur l’intensité du signal. Dans le cas d’une couverture dite « voix sur Wi-Fi », c’est-à-dire lorsque la communication téléphonique passe par le Wi-Fi, les chemins de basculement jouent aussi un rôle important car ils préviennent une coupure ou des interruptions de la conversation. Il ne faut pas non plus qu’un trop grand nombre d’appareils communiquent simultanément via un point d’accès, et on doit donc procéder à une répartition optimale de la charge sur différents émetteurs.
Nous avons aussi besoin avant l’étude d’un maximum d’informations sur les spécificités du lieu. Par exemple: existe-t-il déjà un Wi-Fi? Quelle est la couverture actuelle? Y a-t-il des cages d’escalier, des ascenseurs, des espaces extérieurs ou des salles d’eau à prendre en considération? Doit-on intégrer à la planification du matériel préexistant avec des points d’accès déjà établis? Posent-il un problème quelconque?
Avant la Site Survey proprement dite, il nous faut en plus les plans des bâtiments en fichier CAD ou au format pdf/image haute résolution, ainsi que tout renseignement complémentaire concernant les accès et les sources de dangers sur le site.

Une Site Survey se prépare-t-elle uniquement sur plans existants?

Non, pas du tout. Comme indiqué au début, nous procédons à une visite préalable de ces bâtiments avec une personne qui connaît les lieux. Nous pouvons ainsi nous en faire une idée réaliste et intégrer d’emblée à notre planification d’éventuels éléments perturbateurs, dont le client n’a peut-être pas encore pris note. Toujours sur le terrain, nous discutons des options de montage. Des zones spécifiques comme les entrepôts à chambres hautes, les magasins de petites pièces ou encore les espaces fortement fréquentés font l’objet d’un examen approfondi de notre part. À l’issue de la visite du site, nous sommes en mesure d’évaluer à quel endroit des points d’accès pourront être montés et installés et à quel endroit, au contraire, l’opération serait trop fastidieuse.

Une Site Survey représente-t-elle un gros travail?

Tout dépend de l’envergure et de la surface du site à analyser. Quand la Site Survey porte sur un site de moindres dimensions, l’analyse des besoins va surtout se consacrer à la couverture Wi-Fi, à la planification globale et aux travaux préliminaires.
Le client est d’ailleurs mis à contribution lors de cette analyse, car il doit parfois procéder à des clarifications supplémentaires concernant certains plans, salles ou espaces. On observe souvent un décalage entre les besoins et ce qui est réalisable moyennant un investissement raisonnable. C’est un point qu’il convient de tirer au clair en amont de l’étude pour ne pas avoir à refaire les mesures.
Avant d’effectuer les mesures, nous remettons une liste de contrôle au client afin d’éviter toute surprise durant la visite ou de nous trouver dans l’impossibilité de réaliser les mesures faute d’informations.

Quelle est la nature des contraintes à respecter?

Fréquemment, les plans de sécurité des clients imposent un certain nombre de contrôles, ou bien l’obligation d’informer le personnel au préalable. Il arrive aussi qu’on ne puisse accéder à certaines zones sensibles (p. ex. unités de soins intensifs ou salles d’opération) sans un équipement de protection spécial. Ou encore dans les halles, nous devons souvent effectuer des mesures à plus de 4,5 mètres de hauteur, ce qui requiert par exemple une plate-forme élévatrice sur le site.

Comment se déroule concrètement une Site Survey?

L’intensité du signal du réseau WLAN est enregistrée tout au long de la passerelle.

Au plus tard la veille de l’étude, nous préparons tout le matériel. Celui-ci comprend non seulement l’ordinateur portable, les points d’accès et les antennes, mais aussi des outils tels que télémètre laser, tournevis ou serre-câbles. Nous sommes ainsi parés à toute éventualité! (Rires)
Normalement, les mesures sont toujours réalisées à deux. Avec le Sidekick – un appareil spécial muni d’antennes ultrasensibles – et le logiciel Ekahau, nous relevons l’intensité du signal le long de notre chemin. L’appareil numérise tous les canaux Wi-Fi en continu et cartographie la couverture sur le parcours suivi.
Un rapport du Site Survey de plusieurs pages constitue le produit final de nos mesures Wi-Fi. Celui-ci est remis au client, d’une part, en tant que protocole des mesures et, d’autre part, à titre de documentation des endroits préconisés pour l’installation des points d’accès. Lors d’études de grande ampleur ou en cas d’imprécisions, nous y joignons en plus une description photographique des endroits de pose pour l’électricien.

Merci, Armin, pour cet entretien informatif.


Vous souhaitez en savoir plus sur nos enquêtes de site ? Nous vous conseillons volontiers sans engagement et réalisons également des études de site sans mise en œuvre ultérieure d’un réseau.